Hydrogène / H₂

Hydrogène

Identification du gaz

Autres dénomination

dihydrogène

N° CAS
1333-74-0
Type de Filtre ARI
ARI

Propriété chimique

Formule brute
H₂
Poids Moléculaire
2 g/mol

Propriété physique

T°ébullition
-252,76 °C
T° d’autoinflammation
500 à 571 °C
Densité Gaz/Vapeur
0,07
IP
15,43

Limite d’inflammabilité

LIE
4 % v/v
LSE
75 % v/v

Limite d’exposition professionnelle

VLEP 8h
-
VLCT
-

Hydrogène : Description & utilisation

Description

Le dihydrogène est la forme moléculaire de l'élément hydrogène qui existe à l'état gazeux aux conditions normales de température et de pression. Les molécules comportent deux atomes d'hydrogène. Il est également appelé « hydrogène moléculaire » ou, à l'état gazeux, « gaz (d')hydrogène ». Dans le langage courant, lorsqu'il n'y a pas d'ambiguïté avec l'élément chimique du même nom, il est très fréquemment désigné simplement par « hydrogène », et l'on parle parfois simplement de « molécule d'hydrogène » pour la molécule de dihydrogène.
Il est sans odeur, incolore et se présente sous la forme d'un gaz comprimé.

Inflammabilité : Ce produit est inflammable. Il peut s'enflammer au contact avec l'air et en présence d'une source d'ignition ou au contact des oxydants.

Explosivité :  Il peut exploser au choc, à la friction ou s'il est chauffé. Il peut exploser au contact des oxydants.

Utilisation
  • Procédé Haber-Bosch (production de l'ammoniac)
  • Hydrogénation des graisses et des huiles et la production de méthanol
  • Fabrication de l'acide chlorhydrique, le soudage, les carburants pour fusées et la réduction de minerais métalliques
  • Sous forme liquide pour les recherches à très basses températures, y compris l'étude de la supraconductivité
  • Gaz traceur pour effectuer des opérations de détection de fuite dans des domaines variés (raffinage pétrolier, automobile, installations de chauffage, réseau de distribution d'eau, réservoirs d'avions, etc..)
  • Additif alimentaire autorisé sous le code E949, dans la catégorie des traceurs
  • Fluide caloporteur dans certaines machines de haute puissance (alternateur synchrone de centrale par exemple)
  • Aérostats car il est quatorze fois moins dense que l'air, mais il a été remplacé par l'hélium pour des raisons de sécurité (il est encore utilisé pour certains ballons-sondes dans des stations éloignées)

Hydrogène : Mentions de danger et conseils de prudence

Mentions de dangers

H220 - Gaz extrêmement inflammable
H280 - Contient un gaz sous pression ; peut exploser sous l'effet de la chaleur

Conseils de prudences

P210 - Tenir à l'écart de la chaleur, des étincelles, des flammes nues, des surfaces chaudes - Ne pas fumer.
P377 - Fuite de gaz enflammé : ne pas éteindre si la fuite ne peut pas être arrêtée sans danger.
P381 - Éliminer toutes les sources d'ignition si cela est faisable sans danger.
P410+P403 - Protéger du rayonnement solaire. Stocker dans un endroit bien ventilé.
P501 - Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation locale, régionale, nationale, internationale.
P241 - Utiliser du matériel électrique/ de ventilation/d'éclairage... antidéflagrant.
P242 - Ne pas utiliser d'outils produisant des étincelles.
P243 - Prendre des mesures de précaution contre les décharges électrostatiques.
P251
- Récipient sous pression: ne pas perforer, ni brûler, même après usage.

SGH02 : Inflammable
SGH04 : Gaz sous pression