Paragraphe

Filtres de protection respiratoire : code couleur, classe, ...

Il existe différents types de pièces faciales (Demi-masque, masque complet, embout buccal, cagoule, casque...) et différents types de filtres (filtres à gaz, filtre à particules, filtres combinés).

Le choix devient vite compliqué parmi toutes ces références et marques qui existent ! Et pourtant le choix d’un filtre est tout aussi important que le choix de l’appareil de protection respiratoire. Nous vous proposons un panorama des filtres qui existent, leur code couleur, leur indice de protection ...

Image
Cartouche filtrante

Pourquoi un filtre est-il un élément important dans la protection respiratoire ?

Quatre normes européennes ont été mise en place et définissent les filtres de protection respiratoire à utiliser dans chaque cas : (voir page normes pour les détails)

NF EN 14387  

Filtres anti-gaz et filtres combinés

NF EN 143  

Filtres à particules (nouvelle législation P1 2 3 anti poussière R réutilisable, Non Réutilisable 2009)

NF EN 372  

Filtres anti-gaz SX et filtres combinés contre certains combinés spécifiques désignés 14387

EN 149  

Masques jetables

 

Il existe 3 types de filtres (les filtres à gaz, les filtres anti-aérosol et les filtres combinés), qui nous protègent de deux formes de contaminants toxiques :

  • Les aérosols : poussières, particules, fibres, fumées, microorganismes tels que les virus et bactéries
  • Les substances gazeuses : gaz et vapeurs
Image
Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

On entend par « aérosol » toute suspension de particules solides ou liquides dans un milieu gazeux, ayant une vitesse de chute négligeable, inférieure à 0,25 m/s. Dans l’air, dans les conditions normales, cela correspond à des particules de dimensions inférieures à 100 µm.

Les filtres à gaz

Les filtres à gaz protègent des vapeurs, produits chimiques ou gaz toxiques. Ils sont constitués en général de charbon actif. On les désigne selon 2 critères : le type et la classe du filtre.

> Comment définir les types de filtres à gaz ?

Un filtre spécifique d’un gaz ou d’une famille de gaz ou vapeurs est désigné par un marquage  comportant une lettre accompagnée d’une bande de couleur particulière. Si le filtre est destiné à protéger contre plusieurs familles de gaz à la fois, on parle de filtre mixte : on le désigne par une juxtaposition de lettre de marquage et des bandes de couleurs correspondantes (page 108 du catalogue).

Par exemple :

AB = Filtre contre les gaz/vapeurs organiques et gaz/vapeurs inorganiques
BK = Filtre contre les vapeurs inorganiques, l’ammoniac et les amines

> Comment choisir la Classe d’efficacité du filtre à gaz ?

Comme dans le cas des filtres anti-aérosols, on distingue trois classes de filtres de protection qui dépendent de leur capacité de piégeage (c’est-à-dire d’un compromis entre le volume et l’efficacité du matériau adsorbant) :

  • Classe 1 : Pour une teneur en gaz inférieure à 0,1% en volume, soit la plus faible capacité (galettes) – Ex : A1
  • Classe 2 : Pour une teneur en gaz comprise entre 0,1% et 0,5% en volume, soit la capacité moyenne (cartouche) – ex ABEK2
  • Classe 3 : Pour une teneur en gaz comprise entre 0,5% et 1% en volume, soit la plus grande capacité (bidon de grandes capacités portées à la ceinture)

A une même concentration ambiante, l’autonomie d’un filtre de classe 3 sera plus longue qu’un filtre de classe 2 et par conséquent un filtre de classe 1.

> Quelques exemples:

     A : Xylène, styrène, phénol, white spirit …
     B : SO
, HS, Cl
     E : acide nitrique ,…
     K : dérivés de l’ammoniac
     AX : acétone, butane, méthanol …

NB : Certains fabricants proposent des filtres spécifiques contre le monoxyde de carbone (CO). Ils sont réservés à des appareils d’évacuation ou de survie.

Image
Code couleur des filtres à gaz

> Pendant combien de temps un filtre à gaz est-il efficace ?

Lorsqu’il est saturé, un filtre à gaz devient inopérant. Il laisse alors passer la totalité des polluants auxquels il est soumis. Un filtre à gaz doit donc être remplacé périodiquement avant la saturation complète du filtre.

Il est important de connaitre le temps minimum de claquage requis par la norme NF EN 14387 +A1 :

Image
Tableau Temps minimum de claquage

Les filtres anti-aérosols ou à particules

Les filtres à particules protègent contre la poussière, la fumée, les micro-organismes ou les virus.

> Comment reconnaitre les filtres à particules ?

On reconnait les filtres à particules car les caractéristiques sont directement imprimées sur le masque. FF pour Faciale Filtrante et P1, P2 ou P3 pour la classe de filtration. Sur les cartouches filtrantes, c’est indiqué par une bande blanche sur lesquelles sont indiquées P1, P2 ou P3.

> Comment choisir la Classe d’efficacité du filtre à particules ?

Les différentes classes de filtre à particules :

  • Classe 1 (P1) Faible efficacité
    Arrête au moins 80% de cet aérosol (soit une pénétration inférieure à 20%)
    Pour se protéger des particules solides sans toxicité spécifique (carbonate de calcium...)
     
  • Classe 2 (P2) Efficacité moyenne
    Arrêtent au moins 94% de cet aérosol (soit une pénétration inférieure à 6%)
    Pour se protéger des aérosols dangereux ou irritants, solides et/ou liquides (Silice, carbonate de sodium...)
     
  • Classe 3 (P3) Forte Efficacité
    Arrête au moins 99,95% de cet aérosol (soit une pénétration inférieure à 0,05%)
    Pour se protéger des aérosols toxiques, solides et/ou liquides (Béryllium, nickel, uranium…)

> Pendant combien de temps un filtre à particules est-il efficace ?

La durée d’efficacité des filtres à particules dépendent de l’environnement. Les filtres vont progressivement se colmater et opposer une résistance de plus en plus élevé au passage de l’air. C’est la gêne respiratoire qui définira le temps d’utilisation et la fréquence de remplacement.

Les filtres combinés

> Comment se protéger à la fois contre des aérosols, des gaz et des vapeurs ?

Les filtres combinés sont conçus pour protéger à la fois contre les aérosols, les gaz et les vapeurs. Ils sont constitués d’un filtre à particules et d’un filtre à gaz superposés. On les reconnait par le double marquage : la bande colorée des filtres à gaz et la bande blanche pour les particules.

Exemple : Filtre A2B2P3

Un filtre comportant le code couleur ci-contre est adapté aux agents contaminants suivants :
A : Gaz et vapeurs de composés organiques avec point d'ébullition ≥ 65°C jusqu’à des concentrations couvertes par un filtre de classe 2 (5000 ppm)
B : Gaz et vapeurs inorganiques jusqu’à des concentrations couvertes par un filtre de classe 2 (5000 ppm)
P : Particules jusqu’à des concentrations couvertes par un filtre de classe 3

Faire un lien vers la catégorie produit : protection respiratoire

Faire un lien vers les autres articles :

  • Comment choisir sa protection respiratoire ?
  • Pourquoi entretenir ses appareils respiratoires de protection respiratoire ?
  • Normes des équipements respiratoires